Votre produit a été ajouté

Le trail : une course très nature

Ce sport de course à pied de longue distance en pleine nature, séduit de plus en plus de coureurs lassés du bitume. Mais attention : pour en profiter en toute liberté, encore faut-il bien s’entraîner et savoir s’équiper. Campagne, montagne, loisir ou compétition, ultra-trail au nombre de kilomètres vertigineux ou au dénivelé impressionnant, cette discipline ne souffre pas l’improvisation. Quelques conseils loin des sentiers battus.

Le trail, un loisir qui se travaille

Le trail est un peu le rallye des coureurs à pied. Orientation, endurance, terrain brut : il est bien du côté de l’aventure physique. Mer, plaine, montagne, en hiver comme en été, tous les reliefs sont bons pour partir plusieurs heures à l’assaut des sentiers plus ou moins balisés. En mode amateur, rarement seul, le traileur* est autant accro au paysage qu’à l’effort. En mode compétition c’est bien la performance et le dépassement de soi qui priment sur le décor. De l’entraînement à l’alimentation avant les courses, le trail est une discipline exigeante dont les meilleurs pratiquants sont de véritables athlètes.

365 jours par an de jour comme de nuit

Pratiqué toute l’année, ce sport entraîne aussi bien ses adeptes sur l’herbe que la boue, les sentiers caillouteux que la neige. Le fameux Trail Blanc de Serre Chevalier, entièrement couru dans la neige, en est un incroyable exemple. Enfin rien n’arrête un coureur, surtout pas la tombée de la nuit. De nombreux trails, loin des éclairages publics de la ville, proposent des courses nocturnes. Dans ce cas, la lampe frontale ou de poitrine, suffisamment puissante pour voir le relief et les obstacles est indispensable. Elle fait d’ailleurs partie intégrante de la panoplie du parfait traileur*.

Attention les pieds

Nerf de la guerre du trail : le confort du pied. Les chaussures de trail sont très particulières. Leurs semelles extérieures possèdent des crampons plus agressifs et souples que les chaussures de course sur route, afin d’assurer une meilleure accroche et une bonne adhérence sur une grande variété de terrains secs et humides. En comparaison des chaussures de randonnée à tige basse, les chaussures de trail sont beaucoup plus légères, souples et aérées.

La panoplie du parfait traileur*

Aux chaussures viennent parfois s’ajouter des bâtons. Empruntés à la randonnée, ils sont souvent utilisés pour s’appuyer en descente ou surmonter des obstacles. Elément indispensable : le sac à dos et sa poche à eau. L’hydratation doit être constante, pas question de partir avec une petite quantité d’eau pour une course longue et intense. Également fortement recommandée, la montre GPS. En plus de montrer le chemin, elle permet d’enregistrer ses performances cardiaques et son allure. Une bonne façon de mesurer ses progrès ou de ralentir le rythme. Enfin, des vêtements à la technologie Dry Plus permettront de rester au sec pour un maximum de confort.