Votre produit a été ajouté

Publié le 28/12/2016

5 astuces pour ne plus jamais avoir froid sur les pistes !

Non, le froid n’est pas une fatalité, et ce n’est pas parce que les températures sont négatives que vous devez forcément grelotter ou avoir les pieds congelés. Affronter des températures négatives, ça se prépare, et un bon équipe-ment peut vous protéger de longues heures durant ! Pour ne plus jamais avoir froid sur les pistes, retenez bien ces 5 mots-clés :

visuel1-ne-plus-avoir-froid-au-ski visuel2-ne-plus-avoir-froid-au-ski visuel3-ne-plus-avoir-froid-au-ski

Astuce 1 : Superposition

En ski, il vous faut normalement trois couches à combiner selon les conditions. Commencez par un sous-vêtement technique qui doit être fin, léger et respirant : c’est votre seconde peau ! Ajoutez ensuite une polaire, un sweat ou une petite veste pour la chaleur. Enfin votre anorak viendra vous isoler du froid, du vent et de l’humidité.

Astuce 2 : Étanchéité

L’imperméabilité d’un vêtement neige (anorak et pantalon) se mesure en millimètres Schmerber : de 5 000 mm (le minimum) à plus de 25 000 pour du Gore-Tex adapté à des conditions extrêmes. Apprenez à lire les étiquettes de vos vêtements de ski pour trouver celui qui vous convient ! Faites attention aux finitions, comme la jupe pare-neige, les liens de serrage, la capuche et autres astuces qui empêcheront la neige de rentrer dans l’anorak. Enfin ne négligez pas la qualité de votre pantalon car vous serez souvent assis dans la poudreuse !

Astuce 3 : Chaleur

Choisissez l’épaisseur de votre veste de ski en fonction de votre résistance au froid et des couches que vous mettrez en dessous. Les plus légères, non rembourrées, vous isoleront du vent et de l’humidité. Les intermédiaires contiennent une couche de ouate ou de polaire pour un peu plus de chaleur. Enfin celles en duvet vous apporteront le confort et la chaleur d’une doudoune, idéales pour les plus frileux ou pour les conditions plus rudes !

Astuce 4 : Respirabilité

S’il faut empêcher l’humidité d’entrer dans vos vêtements, il faut aussi veiller à ce qu’elle puisse s’en évacuer ! Car malgré le froid, le ski est un sport où on transpire ! Comme pour courir l’hiver, privilégiez les matières techniques à séchage rapide. Prêtez aussi attention aux zips d’aération qui se révéleront bien utiles en temps voulu !

Astuce 5 : Extrémités

La légende dit que si vos extrémités sont bien protégées, vous n’aurez pas froid ! Alors prenez soin de vos doigts, vos orteils, vos oreilles et le bout de votre nez. En cas de grand froid superposez une fine paire de chaussette (en soie par exemple) et une plus épaisse. Pensez toutefois à garder de l’espace dans votre chaussure de ski ! De même pour les mains, vous pouvez ajouter des moufles à vos gants si vous êtes très frileux ou en choisir des doublés. N’oubliez pas d’ajouter un bonnet à votre équipement, ainsi qu’un cache cou que vous pourrez remonter jusqu’à votre nez en cas de neige sur le télésiège, et vous êtes parés !

Prenez bien en compte ces cinq critères pour choisir votre tenue de ski. Si vous skiez régulièrement et à de hautes altitudes, offrez-vous une veste et un pantalon qui vous suivront pendant de longues années. Au contraire si vous n’avez que rarement l’occasion de dévaler les pistes, optez pour de plus petits prix et superposez les couches !