Votre produit a été ajouté

Publié le 12/11/2016

Régime du footballeur :

la recette du succès

Pour pouvoir réaliser des exploits sur le terrain, il est important d'afficher une bonne condition physique. Elle se travaille certes lors des entraînements mais aussi et surtout au travers de l'alimentation, facteur essentiel chez le sportif. Pour peser dans le jeu et non sur la balance, quelques conseils nutrition qui vous aideront à tenir au-delà du temps réglementaire.

1_foot-nutrition

1

ÉCHAUFFEMENT PETIT-DÉJ !

Le petit déjeuner est très important : il vous permet de faire le plein de glucides, carburant essentiel de vos muscles et de renouveler votre stock d'énergie, consommé toute la nuit lorsque vous rêviez de votre futur titre de champion, qu'il soit départemental ou mondial.

Prenez la boisson chaude que vous souhaitez, le plus important étant de bien l'accompagner.

Une idée simple : un yaourt nature mélangé avec des morceaux de banane et du miel (protéines et sucres rapides) ; un pain aux céréales avec une touche de beurre et un petit jus de fruit (glucides et vitamines) pour prendre la relève des grands champions ?

2

VOTRE CORPS CARBURE À L'EAU

L'eau est évidemment essentielle tout au long de la journée, mais il faut savoir doser sa consommation. Sans aller jusqu'aux 4 litres/jour recommandés aux professionnels, n'attendez pas d'avoir soif : 1% de perte de poids en eau est égal à une baisse de 10% des capacités physiques. Or l'eau se perd très vite pendant l'activité physique : d'abord parce que vous transpirez et ensuite parce que vos muscles chauffent à force de se contracter. En buvant, vous diminuez cette chaleur et le risque de blessures, vos muscles étant hydratés. Régulièrement et par petites gorgées pendant l'effort mais avec modération au dîner, pour ne pas perturber la digestion... et votre sommeil !

2_foot-nutrition

3

METTEZ-VOUS AU VERT RÉGULIÈREMENT

Vous ne le savez sans doute pas, mais vous avez accumulé de l'acide pendant l'effort et si cela ne vous rend pas amer pour autant, votre organisme a tout de même besoin de l'éliminer. Les aliments que vous consommez agissent comme un carburant sur votre corps : de leur qualité dépend le bon fonctionnement du moteur. Et pour ne pas tomber en panne, rien de tel que des légumes, midi et soir. Au dîner, un potage est d'ailleurs un très bon éco carburant : riche en vitamines, il réhydrate et élimine les acides. N'oubliez pas par ailleurs les féculents, comme les fameuses pâtes du sportif, et les aliments riches en protéines comme la viande maigre ou le poisson qui permettent de rétablir les fibres musculaires et facilitent la récupération.

Avec un tel menu, seules vos stats devraient gonfler !

3_foot-nutrition

4

LE TEMPS ADDITIONNEL

Après un repas, il est conseillé d'attendre 2 à 3 heures avant de (re)prendre une activité physique. Avant les matchs, vous pouvez vous autoriser des collations simples, comme du laitage ou des fruits secs mais sachez toujours anticiper afin que votre digestion soit complète et que vous ne finissiez pas comme le ballon : en train de rouler sur le terrain.

5

L'IMPORTANCE DE LA MI-TEMPS

Il ne s'agit pas non plus de suivre ces enseignements aveuglément : ce sont des conseils et non un programme à suivre à la lettre, comme pour les footballeurs professionnels. Faites donc comme eux et autorisez-vous quelques écarts de temps à autres. Après tout, les jours de matchs c'est télé et pizza pour la plupart d'entre nous !