Votre produit a été ajouté

Publié le 24/11/2016

Vélo, comment éviter le coup de pompe !

Agissant comme carburant de votre corps, votre alimentation compte pour 50 % dans votre niveau de performance lors de la pratique du vélo. Alors si vous ne voulez pas pédaler dans la semoule, ni trop alourdir votre vélo, ces quelques principes de base devraient vous aider à trouver votre route.

visuel1-26 visuel2-26

Avant la sortie

Une bonne alimentation, avant de pédaler, doit vous permettre de constituer des réserves énergétiques suffisantes et de limiter l’hypoglycémie, souvent due à une forme de stress de l’effort. Mais attention à l’excès de sucre dès le réveil. De plus en plus de produits se disent idéaux pour votre petit-déjeuner mais sont en réalité des bombes de sucre et autres graisses nuisibles, notamment les céréales muesli qui plus contenant bien trop souvent des traces de pesticides !

L'avis du coach

Bien que l’apport glucidique soit primordial, optez de préférence pour des fruits avant votre sortie à vélo et lisez attentivement les étiquettes de vos produits pour vérifier leur apport. Évitez également les trop nombreuses collations qui risquent de vous coller à la route.

Pendant la sortie

C’est une fois sur le vélo qu’il ne faut plus perdre pied. L’effort sur la selle se caractérise par une forte perte en sodium, potassium et magnésium. N’hésitez pas à partir avec quelques bouteilles d’eau minérale et une barre ou deux de céréales. L’objectif : éviter les crampes qui mettraient fin prématurément à votre sortie !

L'avis du coach

Attention aux quantités que vous buvez pendant la course ou la sortie. En tant que coureur cycliste, vous devez ingérer au minimum 0,5 L par heure. Calculez précisément votre temps de parcours avant chaque sortie, pour ne pas tomber en panne sèche ou vous alourdir inutilement.

Après la sortie

L’effort creuse et vous pensez naïvement qu’il faut beaucoup manger pour compenser votre sortie vélo ! Faux : si le dîner est primordial dans la récupération après la course, oubliez le pain en quantité et autres sauces ou fromages qui viennent garnir votre plat de pâtes.

L'avis du coach

Tous les excès que vous accumulez lors de votre repas le soir se retrouvent facilement stockés dans votre corps lors du sommeil, même lorsqu’on fait du sport. Une assiette de pâtes et une bonne viande blanche restent les meilleurs alliés du cyclosportif.

En conclusion, une bonne alimentation et une hydratation optimale restent les deux éléments clés de votre préparation pour pédaler léger.