Votre produit a été ajouté

Publié le 23/11/2016

5 conseils pour réussir

sa sortie vélo avec enfants !

Dès que le soleil pointe son nez, difficile de résister à l’envie d’une sortie en famille. Alors, partant pour une petite promenade à vélo en compagnie de vos enfants ? Voici nos cinq conseils à suivre afin d’apprécier au mieux votre balade avec vos bambins.

1_velo-avec-enfant 2_velo-avec-enfant 3_velo-avec-enfant

CONSEIL N°1 : PRÉPAREZ VOTRE SORTIE À VÉLO EN AMONT

Réussir une sortie, c’est avant tout bien la préparer. Cela passe par un choix judicieux de l’endroit où vous aller pédaler. N’hésitez pas à l’impliquer dans la préparation de l’itinéraire et le choix des spots (carroussel, point de vue etc) de la promenade. Cette technique l’incitera à pédaler avec joie jusqu’au fameux lieu répertorié sur la carte.

Vous verrez qu’il vous redemandera très vite une nouvelle balade dans les endroits qu’il aime. Un très bon stimulant et euphorisant que nous vous conseillons est de préparer un petit pique-nique adapté à chaque saison : un chocolat chaud dans un thermos en hiver réchauffera le cœur et l’esprit de votre enfant. Tout en privilégiant des encas simples, sains et pratiques à transporter comme des œufs durs, des légumes à tremper dans du houmous ou des biscuits qui ne fondent pas.

CONSEIL N°2 : PRIVILÉGIEZ LES PARCOURS FACILES SANS VOITURE

Jusqu’à l’âge de 10 ans, il est préférable d’éviter les routes. Il vaut mieux privilégier les pistes cyclables dans les parcs ou à la campagne, dans la mesure du possible.

Les itinéraires sur voies vertes et le long des canaux sont également idéals pour commencer. Votre enfant se sentira plus en sécurité dans un parcours sans hostilité: la verdure ne risque pas de le klaxonner !

CONSEIL N°3 : DÉTERMINEZ LA DURÉE DE LA PROMENADE

Commencez par des étapes vélo courtes. Quelques kilomètres sont parfaits pour débuter. Partir tôt permet de profiter au mieux de la journée et d'avoir une marge de manœuvre en cas d’imprévu. Faites des haltes fréquentes. Encourager votre enfant en préparant un bon goûter à partager en appréciant une belle vue à mi-parcours par exemple. Vous pourrez ensuite repartir pour quelques tours de pédale. Les pauses sont primordiales et sont des moments tout aussi importants au long de la sortie... Partir deux heures s’accompagne d’environ trois ou quatre pauses durant le parcours avec de quoi s’hydrater et reprendre des forces.

CONSEIL N°4 : TROUVEZ LE BON VÉLO EN FONCTION DE L'ÂGE ET S'ÉQUIPER

Protéger son enfant à vélo c’est non seulement respecter les règles mais c’est aussi bien l’équiper. Il existe des modèles évolutifs avec la possibilité de fixer des roues stabilisatrices sur son vélo. Si vous êtes avec des enfants en bas âge, pensez à la remorque vélo ou même au vélo suiveur. Ils procurent un amusement différent de celui du siège bébé que vous installez à l’avant ou l’arrière de votre vélo. Lorsque votre enfant peut pédaler seul, vérifiez la qualité et le bon état de sa bicyclette, surtout au niveau des freins.

Afin d'éviter tous les dangers, fournissez à votre enfant un casque à sa taille, bien fermé. Si nécessaire, équipez-le également des coudières et genouillères qui le mettront à l'abri des blessures en cas de chute.

Conseil n°5 : Rappelez les règles de sécurité à votre enfant

Maintenant bien équipé, il est essentiel de lui enseigner quelques règles rudimentaires de conduite. La perception du danger est éminemment plus faible chez l’enfant par rapport à l’adulte.

Le saviez-vous ?

Des études ont montré que l’angle de vision de l’enfant est réduit d’au moins 30 % par rapport à celui d’un adulte.

Si vous souhaitez emprunter la route, il faut d'abord apprendre à votre enfant à circuler de manière progressive : allez sur les pistes cyclables et enseignez-lui la signification des principaux panneaux de signalisation. La meilleure technique reste celle de la file indienne tout en laissant l’enfant prendre les devants. Cela permet de garder un œil sur sa conduite et ses gestes et lui permet de gérer sa propre allure. Veillez à laisser une distance d’environ deux mètres entre les vélos et essayez de rester légèrement vers l’intérieur de la route.

Même si votre enfant pense avoir l’entière maîtrise de son vélo et qu’il vous assure qu’il connaît la route, il est fortement déconseillé de le laisser rouler seul avant ses 10 ans. Vous pouvez même pousser jusqu’à ses 12 ans si vous en ressentez encore le besoin. Mais avant cet âge, permettez-vous encore quelques balades en forêt lors de vos week-ends. Bonne route en famille !