Votre produit a été ajouté

Publié le 17/11/2016

Sculptez votre corps

et votre esprit avec

le Free Running

Amateurs de sensations fortes et de liberté, à la recherche d’un sport de gainage pour se muscler sans gonfler, découvrez le free running, sport passion sans limites !

1_free-running 2_free-running 3_free-running

RÉINVENTEZ SPORTIVEMENT VOS DÉPLACEMENTS DU QUOTIDIEN !

Créé à la fin des années 80 en France, le free running est un sport conçu pour se sentir libre, alternant course à pied et sauts d’obstacles. Le free run mélange habilement différentes techniques issues de la gymnastique, de l’acrobatie et du break dance. Endurant et physique, il peut se pratiquer autant en ville qu’en milieu rural, fait fi des obstacles rencontrés et se les approprie en réalisant des sauts, de l’escalade ou encore des roulades, révolutionnant en cela le déplacement lui-même. En regardant le film Yamakasi de Luc Besson, vous verrez de belles performances de free runner !

AFFRONTEZ VOTRE MENTAL, TENEZ TÊTE À VOTRE PHYSIQUE !

Le free running offre la possibilité de se confronter à ses appréhensions face à divers obstacles et à les maîtriser, en prenant des risques toujours mesurés. Le free running unit discipline du corps et de l’esprit, de la force en portant son propre corps de murs en blocs de béton et de la réflexion pour anticiper ses prochaines prises.

La compétition n’existe pas dans le free running : le free runner est son seul adversaire ! Se Basant ses mouvements sur la beauté la fluidité, le free-runner cherche à créer des mouvements innovants par son interaction avec les divers objets et obstacles qui l'entourent, soit une manière personnelle de s’exprimer et de ressentir une certaine liberté. En un mot, il cherche à apprécier !

APPRENEZ À MAÎTRISER LES RISQUES !

Visuellement impressionnant, le free running nécessite un apprentissage des techniques de base avant de pouvoir se lancer entre deux immeubles. Il est recommandé de se rapprocher des free runners pour apprendre les bases de la discipline au sein, par exemple, d’écoles de free running qui voient de plus en plus le jour. Ainsi, un débutant devra premièrement découvrir quelques mouvements de base comme le saut, les amortis, les roulades ou encore les sauts de chat puis il s’assurera de les exécuter correctement. Quitte à pratiquer en salle avant d’aller se frotter à l’extérieur.

Ensuite, le free runner devra apprendre à connaître ses limites du mieux qu’il peut : comment, haut et loin, saute-t-il ? De quelle hauteur peut-il sauter et amortir sans choc ou sans conséquence sur sa roulade ? De quelle distance peut-il se permettre d’essayer un saut de chat, un saut de bras ou un saut de précision ? Enfin, il essaiera simplement de repousser ses limites, d’apprendre d’autres mouvements, d’en enchainer plusieurs aussi rapidement qu’il le peut. Il tentera de progresser à un rythme sécuritaire, donc progressivement et sans précipiter les choses.

DE BONNES CONDITIONS PHYSIQUES INDISPENSABLES

Le free running nécessite de bonnes conditions physiques pour non seulement réduire les risques de blessures mais aussi accroître les performances. Ainsi les qualités athlétiques recherchées sont la force, l’explosivité, l’endurance, la souplesse et une bonne résistance cardio-vasculaire. Autrement dit, les qualités athlétiques développées par la pratique du free running lui-même ! En pratiquant régulièrement cette activité, les muscles et le système cardio-vasculaire vont s’améliorer.